Après 14 ans de bons et loyaux services, Mathilde Calloud quitte le goal des Dames 1. 

On vous propose un petit zoom sur cette personnalité extraordinaire qui a su nous faire rêver !


- Pourquoi le rôle de keeper ? Pourquoi il t'a attiré ? 
 
Il faut que je remettre un peu de contexte autour de ce choix. Lors d'un tournoi en France avec les équipes première Dames et Messieurs, je ne jouais pas, mais étant donné que mes deux parents et mes deux frères jouaient dans les équipes premières, je les ai accompagnés lors du tournoi. Et j'avoue avoir repris gout ( car j'avais déjà joué étant plus jeune dans le jeu) à l'ambiance du hockey, donc l'idée de reprendre me trottais dans la tête, puis fin de l'été ma maman me dis qu'elles n'ont plus de keeper pour l'année qui va reprendre et je me dis que c'est peut-être le bon moment pour recommencer. Et c'est tout simplement comme ça que ça à commencer. Apres ce n'était pas un rôle inconnu pour moi, un de mes grands frères était déjà gardien depuis quelques années. 
J'ai su prendre de plus en plus ce rôle à cœur, prendre de la place dans l'équipe, au fur et à mesure c'est devenu une vraie façon de penser et ça m'as forgée mon caractère je pense. 

- Raconte nous tes plus beaux souvenirs !
 
La question la plus difficile je pense, car en 14 ans il y en a eu des belles choses ! Mais la plupart de mes plus beaux souvenirs sont souvent des moments de vie en dehors du terrain. Il y en a eu tellement : des mariages, même parfois en surprises, des naissances, des teambuildings, des voyages à l'étranger, des soirées mousses, des troisièmes mi-temps, des trajets en voitures, des danses sur les tables, des soirées de club, des rencontres incroyables et des amitiés pour toujours.
Mais surtout du partage avec toutes les filles que j'ai pu côtoyer durant ces années, je suis passée de la petite sœur à parfois le rôle de la Mama. 
 
- Quelle est le secret pour une telle longévité ?
 
Des nouveaux challenges chaque année je dirais, les nouveaux projets qui étaient à chaque fois plus motivant, voir le club changer au fur et à mesure, évoluer, progresser, apprendre de nouvelles choses..
Par moment aussi, parce qu'il n'y avait pas le choix, pas d'autre keeper pour prendre ma place.
Peut-être aussi l'envie d'atteindre un jour la division 1, bon je m'arrête avant d'atteindre cet objectif, mais il est temps de passer le flambeau aux plus jeunes !
 
 
- Raconte nous ton pire souvenir ? 
 
Quand j'ai pris la décision d'arrêter, je me suis posé la même question, en me disant " il ne doit pas en avoir beaucoup" puis ce souvenir est revenu. 
Pour une fois un souvenir de hockey ! 
Match retour pour Old Club pour jouer la montée en D1, on perdait déjà avec 2 ou 3 goals de différence, il ne restait plus beaucoup de temps, autant dire que le match était déjà plié mais on ne lâchait rien ! On joue un PC contre, que je sors avec un plongeon coté stick et avec mon gant je mets la balle sur le pied de cette fameuse joueuse à la chaussure jaune, qui marque le goal en déviant la balle avec son pied ! 
J'hurle au scandale ! Je vais voir tout de suite l'arbitre, lui explique ce qu'il vient de se passer, la joueuse à la chaussure jaune, vous vous doutez bien, nie complétement avec un petit sourire en coin ! 
Goal accepté, moi dépitée de si peu de fair-play et la joueuse est sortie directement par son coach lui reprochant son manque de fair-play aussi. 
Seule et unique fois que j'ai volontaire pas taper dans sa main en fin de match. 
Comment vous dire que l'énervement est toujours bien présent quand je raconte l'histoire. 
 
- Tu as un petit rituel pendant/avant/après le match/entraînement ? 
 
Je ne dirais pas que c'est un rituel mais je mets toujours mon sac au même endroit quand on joue à la maison, on doit toujours faire notre petit cri avant le match sur le point de strock et moi dos à mon goal. Et petit secret, je ne cri jamais pendant le cri avant match. 
Après, une bonne douche en musique et une petite bière pour soit fêter le match, soit l'oublier.
 
- Ce que tu préfères dans le hockey ? Pourquoi cela t'a attiré ? 
 
L'esprit de famille et d'équipe. J'ai commencé à jouer avec ma maman dans l'équipe, moi au goal, elle en défense, il ne fallait pas qu'une attaquante soit un peu trop brusque avec ma maman ! Vous l'avez peut-être remarqué dans mes réponses ce que j'aime par-dessus tout c'est surtout l'esprit autour du hockey que j'aime. Mais j'aime le sport aussi rassurez-vous, le stress avant match, la joie des goals marqués, la fierté des beaux arrêts et belles actions que j'ai pu faire, le stress aussi avant un PC ou un strock. Et surtout le fameux " mort du gardien" !
 
- Que peut-on te souhaiter pour la suite ? 
 
Que du positif et de la réussite pour mes projets à venir ! Mais vous me souhaiterez tout ça avec une petite bière au club dès que les Dames 1 joueront à la maison ! 
 
- Un dernier mot pour la fin ? Pour ton équipe ? 
 
J'ai adoré ces 14 ans au club en tant que joueuse et je me réjouis de découvrir la vie de supporter ! 
Petit mot à mon équipe : je ne vous lâcherais pas tout de suite, je viendrais encore vous crier dessus lors des matchs ! Et je ne fais pas trop de doute sur le fait que pour certaines on se retrouvera peut-être dans quelques années dans une autre équipe !